Démarche Artistique

Explorant la perméabilité des frontières de l’installation, de la vidéo, de la sculpture et du théâtre, ma pratique questionne la porosité de ces disciplines, se jouant de leurs codes et de leurs registres afin d’explorer la manière dont elles se nourrissent mutuellement. Allégorie ultime de la mise en scène du quotidien, la figure humaine demeure indéniablement le motif central de cette recherche artistique qui s’intéresse à la fois à la forme et au fond.

Parfois irrévérencieuses, souvent caustiques, mes interventions sculpturales et vidéographiques empruntent aussi bien à la statuaire grecque ses canons stylistiques convenus qu’au théâtre brechtien sa dramaturgie réaliste, indexant par la parodie et l’emprunt l’artificialité de toutes représentations, tant sociales qu’artistiques. Je m’attarde ainsi à décortiquer les attitudes, les gestes et les expressions humaines déviantes afin d’y puiser des éléments à même de fragiliser la bienséance et les règles du savoir-vivre qui régulent et maintiennent des structures hiérarchiques sociales aliénantes à terme. La grimace, la caricature ou l’usage clownesque du masque deviennent alors une façon de renverser les rapports de force en célébrant la démocratisation du portrait et l’apologie du geste populaire.

Je me joue des codes sociaux consensuels qui nous sont imposés afin de créer des situations étranges où les protagonistes exploitent un langage du corps désarticulé par des expressions excessives et des comportements hors normes. Ce travail autour du corps construit révèle la présence de rapports de forces disproportionnés et l’omniprésence de structures hiérarchiques asymétriques dissimulées au cœur des interactions sociales et du vivre-ensemble.

À l’instar des moyens techniques qui le constitue, mon travail cherche à caricaturer les manières de se comporter en société en abordant le faire de l’image - de soi, de l’autre, de l’art - par un travail d’autodérision. Aussi, je compose des scénographies low-tech où les équipements, les systèmes de présentation et les traces du processus de création alimentent le récit de l’œuvre. Je table ainsi sur la consubstantialité représentation/réalité en créant des œuvres qui explorent leurs propres procédés de production telle une mise en abyme de nos propres vies déjantées.